Formations en Santé Publique Vétérinaire

Cette page propose un recensement non exhaustif de différentes formations en Santé Publique Vétérinaire afin de témoigner de la richesse des parcours qualifiants dans ce domaine.
Certaines informations sont susceptibles de ne plus être à jour. Pour tout demande d’inscription ou de renseignement spécifique, il convient donc impérativement de se référer aux sites internet des organismes de formation.
Sylvie Mialet, administratrice du RSPV et responsable des formations diplômantes à l’ENSV, se tient toutefois à votre disposition pour toute interrogation générale.

Vous trouverez ci-dessous un sommaire de l’article de manière à faciliter votre navigation :
A. Formations proposées par les écoles vétérinaires
     Pour mémoire : déroulement des formations vétérinaires
     1. Formations Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort
     2 . Filière Santé publique vétérinaire – environnement (ONIRIS – Nantes)
     3. Masters 2 ENV Toulouse
     4. Formations VET AGRO SUP
B. Formations proposées par les écoles d’ingénieurs agronomes
C. Formations proposées par les universités
D. Autres Formations

A. Formations proposées par les écoles vétérinaires

Elles peuvent être suivies au titre de l’approfondissement en 5ème année par les étudiants vétérinaires.
Toutes les formations de type master ou mastères sont accessibles à des professionnels dans le cadre de la formation continue, le statut et les frais d’inscription sont un peu différents de ceux qui s’appliquent aux étudiants.

Pour mémoire : déroulement des études du cursus vétérinaire

Pour la plupart des étudiants (classes préparatoires BCPST en 2 ans , communes avec les écoles d’ingénieurs) 4 années de tronc commun de 1A à 4A permettant l’obtention du DEFV (diplôme d’études fondamentales vétérinaires) + 1 an de spécialisation.
La cinquième année est consacrée à l’approfondissement dans des filières listées par l’arrêté ministériel du 20 avril 2007 relatif aux études vétérinaires, à savoir : animaux de production, animaux de compagnie, équidés, santé publique vétérinaire, industrie.
L’orientation en recherche peut se faire dès la quatrième année.

La santé publique vétérinaire est « l’ensemble des actions qui sont en rapport direct ou indirect avec les animaux, leurs produits et sous-produits, dès qu’elles contribuent à la protection de la santé de l’Homme, c’est à dire son bien-être, physique, moral et social.»

Valorisation professionnelle attendue de ces formations :
– pour les vétérinaires praticiens, le développement de nouveaux services aux clients (appui à la mise en place de l’HACCP, des BPH…), consultance et expertise en santé animale ,qualité des productions agro-alimentaires, environnement auprès d’entreprises, de collectivités territoriales, de groupements de producteurs…
– accès à d’autres métiers tels que responsable qualité – environnement en entreprise agro-alimentaire, pharmaceutiques, alimentation animale, collaborateur chargé de l’évaluation des risques, de la veille réglementaire ou technologique en struture privée, publique ou para-publique
– accès à la recherche et thèse universitaire pour certaines…

1. Formations Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort

1.1 Master 2ème année Surveillance Epidémiologique des Maladies Humaines et Animales (Master SEMHA) :
L’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, l’université de Paris 11 et l’Université de Paris 12, en collaboration avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, Equipe mixte d’enseignement et formation en élevage et médecine vétérinaire en régions chaudes (FVI – CIRAD à, Montpellier), organisent un enseignement d’épidémiologie appliquée conduisant soit au Master 2 de Santé publique, option « Surveillance des maladies humaines et animales » (stage de 6 mois) soit au Certificat d’Etudes Supérieures d’épidémiologie animale (C.E.S.) de l’Ecole d’Alfort (stage de 15 jours).Il s’agit d’un enseignement approfondi de l’épidémiologie des maladies transmissibles, fondé sur un apprentissage des méthodes de l’épidémiologie, associé à des présentations détaillées d’études de cas, faites par les professionnels concernés.
contact ENVA : Barbara Dufour barbara.dufour@vet-alfort.fr.
1.2 autres
Dans le cadre de la formation continue des formations plus ou moins courtes sont proposées –voir site école

2 . Filière Santé publique vétérinaire – environnement (ONIRIS – Nantes)

2.1 Le M2 international MAN-IMAL, « De l’Animal à l’Homme : Analyse, maîtrise et gestion des risques sanitaires et nutritionnels » .
Mondialisation, industrialisation et multiplicationdes acteurs et règlements : les chaînesde production se complexifient. Les liensentre la santé animale et la santé humainesont donc de plus en plus étroits.Le programme Man-Imal, basé sur le concept« One World, One Health », propose une nouvelle offre de formations, co-conçue par Oniris, École Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation, les Facultés de Médecine des Universités de Nantes et d’Angers et l’École Supérieure d’Agricultures d’Angers (ESA). Ce partage d’expertises ouvre les portes vers une approche transdisciplinaire.
contact : contact@man-imal.fr
-plaquette MAN-IMAL

2.2 Les autres masters
– Le M2 BBRT « Biologie, biotechnologie et recherche thérapeutique » est co-construit avec l’UFR Science de l’Université de Nantes, la Faculté de médecine de l’Université de Nantes. Le Master de recherche Biologie, Biotechnologies et Recherche Thérapeutique (BBRT) propose à environ 50 étudiants Scientifiques, Médecins, Odontologue, Ostéopathes, Pharmaciens et Vétérinaires, sélectionnés sur la qualité de leur cursus et leur motivation, de se former à la recherche par une formation approfondie en biologie dans les thématiques développées par les laboratoires de recherches (publics ou privés) affiliés à ce master. Formation complémentaire : DIU : FARC Quelques places au maximum sont attribuées pour des étudiants du M2BBRT s’orientant vers une carrière d’attaché de recherche clinique (ARC).
Responsables : Chantal GAUTHIER-ERFANIAN : chantal.gauthier@univ-nantes.fr
Yannick GUILLOUX : Yannick.Guilloux@univ-nantes.fr
voir site  ONIRIS : http://oniris-nantes.fr/etudier-a-oniris/les-masters

– Le M2
international PM3F « Project Management for Food Factories
of the Future”
est co-construit avec IMT Nantes,
Polytech.
The objective of PM3F is to train the future project
leaders or supervisors capable of managing complex and innovative
engineering projects in the domain of Food Process Engineering and
Food Production, with strong skills and concerns in environment and
energy efficiency within an international context. 
voir
site  ONIRIS :
http://oniris-nantes.fr/etudier-a-oniris/les-masters

– Le M2
NSA « Nutrition Sciences des Aliments » est
co-construit avec Agrocampus Ouest, l’UFR Science de
l’Université de Nantes, l’Université de Rennes 1, l’Université
UBO, Quimper.
La mention de Master Nutrition & Sciences des
Aliments (NSA) est organisée entre cinq établissements : les
universités de Nantes, Rennes 1 et Bretagne Occidentale ; Oniris
(Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation
Nantes-Atlantique) et Agrocampus Ouest. Cette structuration permet de
vous proposer une mutualisation des enseignements et une
spécialisation progressive.
Le Master NSA vise à former des
cadres scientifiques de niveau bac +5, issus de cursus universitaires
en sciences biologiques et de cursus ingénieur, dans les domaines de
la nutrition, de l’alimentation, des sciences de l’aliment, des
procédés, des aliments santé et des compléments alimentaires pour
une intégration professionnelle dans des entreprises du secteur
agroalimentaire et les entreprises connexes ou en recherche.
voir
site :
http://www.sciences-techniques.univ-nantes.fr/formations/masters/fiches-formations-master/master-nutrition-et-sciences-des-aliments-2022265.kjsp#presentation


Le parcours M2 SAED « Sciences de l’animal pour
l’élevage de demain »
co-construit avec Agrocampus Ouest
et l’Université de Rennes 1.
Ce master permet de maîtriser
les enjeux en matière de recherche, développement et innnovation
dans les domaines des sciences de l’animal et du végétal via 2
parcours de formation :
1 Amélioration, production,
valorisation du végétal (APVV)
2 Sciences de l’animal pour
l’élevage de demain (SAED)
Contacts :
AGRO CAMPUS
OUEST Lucie Montagne lucie.montagne@agrocampus-ouest.fr
Université
Rennes 1 : François Ferrière
francois.ferriere@univ-rennes1.fr
voir
site  ONIRIS :
http://oniris-nantes.fr/etudier-a-oniris/les-masters

3. Masters 2 ENV Toulouse

3.1 Masters Mention Biologie-santé
GIMAT (Gestion Intégrée des Maladies Animales Tropicales)
Objectifs scientifiques :
Apporter les compétences en gestion des maladies animales et de  la santé des populations afin d’être en mesure de proposer des méthodes de prévention et de contrôle des  maladies animales tropicales. Ces méthodes relèveront d’une approche interdisciplinaire des systèmes épidémiologiques. 
Objectifs professionnels :

  • Former des
    spécialistes des risques d’émergence et de prop agation de
    maladies animales et zoonotiques des pays méditerranéens et
    tropicaux
  • Former des
    chercheurs épidémiologistes en santé animale

Ces professionnels seront capables de prendre en compte les paramètres environnementaux et socio-économiques pertinents dans un contexte One Health.
Les compétences acquises au cours de cette formation pourront être utilisées et valorisées ultérieurement dans les pays du nord et du sud. Ce Master permet également de s’orienter vers des formations doctorales.

Contacts administratifs :
Delphine VALAT – d.valat@envt.fr 
ValérieGAVOIS – v.gavois@envt.fr

Contacts pédagogiques :
Agnes WARET- SZKUTA –a.waret@envt.fr
PhilippeJACQUIET – p.jacquiet@envt.fr

M2 InterRisk
Cette spécialité accueille des étudiants:
– détenteurs d’un M1 (ou équivalent) avec de solides bases en biologie, immunologie et épidémiologie, en santé publique (animale ou humaine), écologie et/ou sciences sociales et économiques appliquées au champ de la santé.
– vétérinaires, médecins, ingénieurs agronomes, etc… possédant un socle de connaissances qui leur permet de suivre les enseignements théoriques et/ou ayant réalisé des stages de recherche dans les domaines correspondant aux mots-clés du M2.
Contacts : Mathilde PAUL- m.paul@envt.fr
Stéphane Bertagnoli- s.bertagnoli@envt.fr
Flavie Goutard- flavie.goutard@cirad.fr

Biologie Intégrative et Toxicologie (BioTox)
Le parcours BioTox est centré sur la protection de la santé de l’homme et la protection de l’environnement, en accord avec la bioéthique et la réglementation européenne (REACH). Il forme aux méthodes d’explorations fonctionnelles in vivo et in vitro, à l’application de ces méthodes et à l’évaluation des risques liés à l’utilisation des xénobiotiques, notamment les produits chimiques. Il fait l’objet d’une co-accréditation avec l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse (ENVT).
Ce parcours s’adresse à des étudiants détenteurs d’une première année de Master Biologie-Santé ou d’Ecologie de l’Université Paul Sabatier, ou d’une formation équivalente suivie en France ou à l’étranger. Il est également accessible aux professionnels ayant une activité à plein temps, qui peuvent l’effectuer en 2 ans, ainsi qu’à ceux faisant valoir la Validation des Acquis d’Expérience.
Contact :Pr. Michelle Gué – michelle.gue@univ-tlse3.fr

Innovation
Pharmacologique et Métiers du Médicament
Ce parcours
vise à donner aux étudiants une vision globale de la pharmacologie:
aspects moléculaires et cellulaires, pharmacocinétique,
développement des médicaments humains et vétérinaires. La
formation est assurée par des enseignants-chercheurs et chercheurs
des facultés des Sciences et d’Ingénierie, de Médecine et de
Pharmacie, de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, ainsi que
de professionnels de l’industrie pharmaceutique.
Les étudiants
de formations différentes (biologistes, médecins, pharmaciens)
seront encouragés à travailler en groupe, pour apprendre à
développer des synergies avec des personnes de formation et de
cultures différentes.
L’accent sera mis sur la recherche et
l’identification de cibles pharmacologiques et sur l’utilisation à
des fins thérapeutiques de la connaissance des mécanismes
moléculaires, cellulaires et physiologiques mis en jeu. Le devenir
du médicament dans l’organisme, les concepts et méthodes utilisés
en pharmacologie préclinique et clinique seront également abordés
ainsi que le développement de médicaments. Les nouveaux concepts et
stratégies en développement dans le domaine de la pharmacologie
fondamentale et/ou appliquée seront évoqués.
Contacts :

Etienne CHATELUT – Chatelut.Etienne@iuct-oncopole.fr
Lionel
DAHAN –  lionel.dahan@univ-tlse.fr
Cédric DRAY
-cedric.dray@inserm.fr

M2 Santé
Digestive et Nutrition

Au cours des dernières années,
les résultats des travaux de recherche en gastroentérologie ont
véritablement révolutionné notre compréhension de la santé
digestive (ex: Microbiote et régimes alimentaires jouent un rôle
crucial dans le maintien de notre santéet la prévention des
maladies aigues ou chroniques). Ce master 2 s’adresse aux
étudiants du M1 Biologie-Santé, scientifiques ou des corps de Santé
ayant suivi le parcours dérogatoire (médecins, pharmaciens,
vétérinaires, odontologistes). Cet enseignement a pour ambition
d’offrir une vision complète et plus large de la physiologie
digestive et des facteurs nutritionnels influençant la
santé.
Contacts : Claude KNAUF-
claude.knauf@inserm.fr
                  
Eric OSWALD – oswald.e@chu-toulouse.fr


M2 Physiopathologie : du moléculaire au médical
Objectifs
scientifiques :Permettre aux étudiants d’acquérir, au
travers d’une formation à et par la recherche, la maîtrise des
concepts et des approches expérimentales en pleine évolution qui
bouleversent les approches santé de nos sociétés. Donner les bases
conceptuelles et technologiques les plus récentes pour suivre
l’évolution des connaissances, notamment en santé au travers
d’études sur le développement et la physiologie animale. L’accent
est mis sur les approches expérimentales et l’identification des
mécanismes physiopathologiques associés aux maladies
cardiovasculaires et métaboliques ainsi qu’aux tumeurs solides. Pour
atteindre cet objectif, notre filière s’appuiera sur l’excellence
des laboratoires de la région Midi-Pyrénées (plus de 200
chercheurs) travaillant dans le même domaine et avec laquelle cette
formation a établi un lien privilégié. Elle associe également
recherche de haut niveau et une ouverture aux perspectives de
transfert technologique, illustrée par le développement récent des
entreprises de biotechnologies à Toulouse.
Contacts :
Louis CASTEILLA –
louis.casteilla@inserm.fr
                  Jean-François
ARNAL – jean-francois.arnal@inserm.fr

M2
Vectorologie, Thérapie Génique et Vaccinologie
Objectifs
scientifiques : Offrir à des étudiants issus des domaines
de la Biologie et de la Santé une formation de haut niveau
permettant d’identifier les potentialités d’application de la
vectorologie (virale et non virale) dans le transfert de gène en
biotechnologie, dans le cadre de la génomique, en thérapie génique
ainsi que de la vaccinologie. L’accent sera mis sur les techniques de
conception, de réalisation, de production, de caractérisation,
ainsi que sur les applications médicales
Contacts :
Elmostafa BAHRAOUI – elmostafa.bahraoui@univ-tlse3.fr

3.2
Masters Mention Biotechnologie
•Bio-Ingénierie
: Santé, Aliments (BING)
Les industries alimentaires
sont actuellement en pleine mutation. Elles doivent répondre aux
nouvelles contraintes de réglementation européenne d’environnement
et de sécurité alimentaire, dans un contexte de compétition
internationale de plus en plus difficile.
Contacts : INP
ENSAT Benoît Van Der Rest  benoit.van-der-rest@ensat.fr
ou
Sonia Piguet sonia.piguet@inp-toulouse.fr

4. Formations VET AGRO SUP

4.1. Formations diplômantes ENSV -Vetagro-sup Marcy L’étoile

Peuvent être suivies après réussite au concours dans le cadre de la formation obligatoire des inspecteurs élèves ou stagiaires ,comme année de spécialisation 5A vétérinaire ou 3A agronomique (après accord d’exeat de l’école d’origine). L’ENSV est école interne de VET-AGRO SUP et collabore étroitement avec les 4 écoles vétérinaires françaises qui participent à son conseil d’école. Elle organise le CEAV –SPV (Certificat d’Etudes Approfondies Vétérinaires- Santé Publique Vétérinaire)
voir plaquette de présentation et fiches spécifiques sur le site de l’ENSV :
– présentation des formations à l’ENSV
– formations en santé publique vétérinaire : CEAV –SPV et master 2 MAE- MACSPV (Management de l’Action Collective en Santé Publique Vétérinaire) cohabilité avec l’iaelyon school of management –école interne de l’université lyon 3
– formation politiques publiques alimentation et gestion des risques sanitaires : master 2 PAGERS (Politiques de l’Alimentation et Gestion des RisquesSanitaires)

4.2 liste
non exhaustive des masters VETAGRO-SUP Campus vétérinaire de
Lyon
-Mention Biodiversité, Ecologie Evolution
en
co-accréditation avec l’Université Claude Bernard Lyon 1
Parcours
Ecologie Evolution Génomique EEG

Le
master bee@lyon a comme objectif de former les
étudiants dans les domaines de l’écologie fondamentale et
appliquée (conservation et gestion des espaces) et de la génomique
évolutive. Les grandes questions scientifiques actuelles et les
défis à venir relevant de ces deux domaines sont présentés aux
étudiants via une approche interdisciplinaire, qui est une
caractéristique de l’école lyonnaise.
Responsable de la
mention
: Cristina Vieira
Contact campus de Lyon :
Emmanuelle Gilot –Fromont emmanuelle.gilotfromont@vetagro-sup.fr

Mention
Biologie Intégrative et pgysiologie
en co-accréditation
avec l’Université Claude Bernard Lyon 1.
Parcours
Recherche Animale Préclinique et Clinique (RAPC)

Ce parcours destiné à former des professionnels de la recherche animale, principalement en tant que Directeurs d’études précliniques de l’industrie biomédicale, responsables de plateforme de recherche ou vétérinaires désignés. L’accent est porté sur une recherche responsable, prenant bien en compte l’éthique de l’utilisation des animaux en recherche. Les enseignements s’appuient sur un socle solide en physiologie, et développent les aspects de gestion de projet, qualité et démarche expérimentale, au travers des cours, des travaux pratiques (conduite d’une étude de A à Z en conditions réelles sur 6 semaines) et du stage professionnel. La formation est ouverte aux biologistes, aux vétérinaires et aux pharmaciens, pour acquérir des compétences communes et différenciées ( « cursus vétérinarisé » incluant l’enseignement clinique du CHEV accessible en double parcours de 5ème année vétérinaire).
Responsable de la mention : Anne Morales
Contact campus de Lyon : Delphine Grezel delphine.grezel@vetagro-sup.fr

Mention Microbiologie en co-accréditation avec l’Université Claude Bernard Lyon 1.
Parcours
: Microbiologie moléculaire, pathogénie, écologie microbienne – MMPEM

L’objectif de ce parcours est d’appréhender les multiples facettes de la microbiologie, des aspects mécanistiques (par exemple étude des mécanismes moléculaires mis en jeu lors d’une interaction hôte-pathogène) à la microbiologie environnementale (par exemple étude d’une communauté fonctionnelle dans un écosystème donné). La formation est consolidée grâce à une large offre de stages couvrant des aspects diversifiés (microbiologie moléculaire, écologie microbienne) sur des modèles variés (pathogènes animaux et humains, phytopathogènes, microorganismes bénéfiques pour les plantes, etc..).
Responsable du parcours : P. Potier & M. Lemaire
Contact campus de Lyon :Dr. Estelle Loukiadis estelle.loukiadis@vetagro-sup.fr

– Master sectoriel en co-accréditation avec l’Université Jean Moulin Lyon 3.
Parcours Management de l’action collective en santé publique vétérinaireContact campus de Lyon
: Sylvie Mialet sylvie.mialet@ensv.vetagro-sup.fr

Mention Sciences du Médicament en co-accréditation avec l’Université Claude Bernard Lyon 1.
Parcours: Pharmacie vétérinaire

Le parcours Pharmacie vétérinaire est une formation qui permet d’acquérir les bases nécessaires à la conduite d’un projet de recherche et développement dans le cadre du médicament vétérinaire. Cette formation fait intervenir de nombreux professionnels du secteur, aborde aussi bien les affaires réglementaires que des notions approfondies de pharmacocinétique et pharmocodynamie.  Après un stage long (souvent en entreprise), elle permet de former des cadres du secteur pharmaceutique public ou privé, avec une vocation internationale. Les principaux débouchés concernent des responsables d’étude (pré-clinique et cliniques), des chefs de projets R et D, des chercheurs et enseignants chercheurs.
Responsable de la mention : Fabrice Pirot
Contact campus de Lyon : Philippe BERNY || Caroline PROUILLAC
philippe.berny@vetagro-sup.fr
caroline.prouillac@vetagro-sup.fr

B Formations proposées par les écoles d’ingénieurs agronomes

AGRO PARIS TECH
lien vers la plaquette de présentation des masters : http://www2.agroparistech.fr/IMG/pdf/plaquette-masters-2018-web.pdf
Mention Nutrition Sciences de aliments (M1) débouchant sur des parcours (M2 ) (voir plaquettes):
– Analyse des risques sanitaires liés à l’alimentation (ARSA)
– Ingénierie des produits et des procédés (IPP)
– Microbiologie et génie biologique (MGB)
– Nutrition et santé (NS)
– Recherche et développement en stratégies analytiques (RDSA)
– Toxicologie, environnement, santé (TES)

Et aussi

Food innovation and product design (FIPDES)
Master
européen Erasmus Mundus en 2 ans avec admission en première année
seulement
European Master in Food Studies
Le
campus de Massy d’AgroParisTech accueille les étudiants de
l’European Master Degree in Food Studies, master coordonné
par l’Université de Wageningen
(Pays-Bas).
Cet enseignement dispensé en anglais est élaboré
en collaboration avec des universités européennes et des
entreprises agro-alimentaires (Cargill, DSM, Firmenich, Heineken,
Mondelez, Ingredion, Mars, Nestlé, Tetra Pack, Unilever).
Il
comprend 10 mois de formation intensive en sciences des aliments,
technologie alimentaire, ingénierie et management, dont 2 mois à
AgroParisTech-campus de Massy et 9 mois de stage dans l’industrie.
Il a pour objectif de développer les compétences personnelles,
culturelles et techniques indispensables pour réussir à
l’international.
contacts : Murielle Hayert
murielle.hayert@agroparistech.fr

Catherine Bonazzi
catherine.bonazzi@agroparistech.fr
Inscriptions
sur le site
de l’Université de Wageningen
(Pays-Bas)
d’autres
masters sont proposés par :
AGROCAMPUS
OUEST
MONTPELLIER SUP AGRO
ENSAT TOULOUSE
ENSAIA
École nationale supérieure d’agronomie et des industries
alimentaires Nancy

C Formations proposées par les universités


Master 2 « Marketing des Produits et Services de Santé » IAE Nantes
Le Master 2 « Marketing des Produits et Services de Santé » est proposé par l’Institut d’Administration des Entreprises (I.A.E.) de Nantes. Il est proposé en formation initiale et en distanciel.

Ce
Master 2 universitaire créé il y a 17 ans est piloté par un
universitaire ayant une double compétence (Vétérinaire et
Gestion).

Il
est destiné à des personnes souhaitant acquérir une deuxième
compétence, le Marketing, pour viser une carrière dans le secteur
de la santé au sein d’un laboratoire pharmaceutique, une société
de dispositifs médicaux, une agence de communication spécialisée
santé, etc.

Il
s’adresse à un public d’étudiants et de professionnels de
plusieurs univers du domaine de la santé et de la biologie :
vétérinaires, pharmaciens, biologistes, ingénieurs santé,
cosmétologie, …

Orienté
vers la santé humaine, les promotions comprennent chaque année des
vétérinaires qui souhaitent s’orienter vers des fonctions
marketing au sein de laboratoires pharmaceutiques.

Responsable : Fabrice Clerfeuille, Dr Vétérinaire, Dr en
sciences de gestion,

Maître de
Conférences Université de
Nantes.
fabrice.clerfeuille@univ-nantes.fr
Contact service
Formation continue :

Céline Brochu –
celine.brochu@univ-nantes.fr
Assistante
de formation :

MagaliMichel – contact-m2mpss@univ-nantes.fr
Voir plaquette MAE M2MPSS

D. Autres formations

Les débouchés attendus sont similaires à ceux listés au paragraphe spécialisation.
Seuls ont été répertoriées dans cette synthèse, les formations coorganisées ou cohabilitées avec les écoles vétérinaires françaises. Il est évident qu’une large palette de catalogues existe, en ce qui concerne les thématiques SPV, tant au niveau des écoles supérieures agronomiques, de commerce qu’au niveau des universités, sur l’ensemble du territoire national. Leur recensement exhaustif et comparatif serait bien trop long.
Il faut noter que les formations proposées par l’ENSV et L’INFOMA, dans le cadre de la formation continue des agents du MAA, sont également ouvertes à des personnes extérieures sous conditions financières. Les catalogues sont consultables sur les sites de ces établissements.